Français
light rain
6°C
March 30, 2022 | Blog, General

Français

Aero Mag

As winter winds down for another season, Edmonton International Airport and its partner Aero Mag are celebrating a successful trial of a new vehicle that will help reduce carbon emissions and maintain aircraft safety during cold weather. 

De-icing is a major part of safety operations at any cold-weather airport and as a major northern airport, Edmonton International is a leader in winter operations. De-icing is the process where vehicles spray down planes before take-off during winter periods when frost or ice may build up on a plane’s wings or other vital aircraft parts. Ice can be a major safety concern that interferes with a plane’s mechanical components.  

In Edmonton, and at several other major airports, de-icing services are run by an independent third-party company named Aero Mag, headquartered in Montreal. Aero Mag has been an important part of EIA’s operations for many years. 

This past winter EIA became the second airport in Canada to trial a new all-electric de-icing vehicle. It’s the first of its kind for the Canadian company, which normally runs diesel-powered trucks for de-icing. The electric-beta arrived in Edmonton in early in 2022 and has been deployed in multiple weather conditions to help field test it for further operations and production.  

“EIA has a history of embracing innovation in winter operations and this isn’t the first time we’ve helped trial new technology at our airport,” said Steve Maybee, Vice President of Operations and Infrastructure for EIA. “We support the development of technology that helps reduce carbon emissions, by offering field tests and a living laboratory environment. Often companies will have challenges finding real-world opportunities to test new equipment. Offering this opportunity fits our values of reducing our emissions and our mandate of supporting economic development.” 

The batteries in the vehicle will allow it to operate for eight to 10 hours. It’s designed with additional efficiencies including a new radar system for the spray nozzle and Precise Position System which positions the nozzle at the ideal distance on airplanes for the best application of the de-icing fluid. This reduces heat loss. Overall, the electric vehicle reduces emissions by roughly 35 tons of CO2 equivalent annually per vehicle.  

With winter season winding down, EIA and Aero Mag will review the vehicle’s performance with the potential of future use in coming cold weather seasons.  

Aero Mag's new all-electric deicing vehicle

Français

Nouveau véhicule de dégivrage entièrement électrique d’Aero Mag

L’AIE termine l’hiver avec un véhicule de dégivrage entièrement électrique

Tandis que l’hiver tire progressivement à sa fin, l’Aéroport international d’Edmonton et son partenaire Aero Mag célèbrent l’essai réussi d’un nouveau véhicule qui aidera à réduire les émissions de carbone et à assurer la sécurité des avions par temps froid.

Le dégivrage représente une partie importante des activités de sécurité de tout aéroport par temps froid et, comme grand aéroport nordique, l’Aéroport international d’Edmonton est un chef de file en matière d’activités d’exploitation hivernales. Le dégivrage est le processus par lequel des véhicules aspergent les avions avant leur décollage pendant les périodes hivernales, quand du givre ou de la glace peut s’accumuler sur les ailes ou d’autres parties importantes de l’avion. La glace peut constituer un problème de sécurité majeur, car elle peut nuire au fonctionnement des composants mécaniques d’un avion.

À Edmonton, et dans plusieurs autres grands aéroports, les services de dégivrage sont assurés par une entreprise tierce indépendante, Aero Mag, dont le siège social se trouve à Montréal. Aero Mag joue un rôle important dans les activités de l’AIE depuis de nombreuses années.

L’hiver dernier, l’AIE est devenu le deuxième aéroport au Canada à mettre à l’essai un nouveau véhicule de dégivrage entièrement électrique. Il s’agit du premier véhicule de ce type pour l’entreprise canadienne, qui a normalement recours à des camions à moteur diesel pour le dégivrage. Le véhicule électrique bêta est arrivé à Edmonton au début de l’année 2022 et a été déployé dans de multiples conditions météorologiques afin de le tester sur le terrain en vue de son exploitation et de sa production futures.

« L’AIE a toujours été favorable à l’innovation en ce qui a trait aux activités d’exploitation hivernales et ce n’est pas la première fois que nous aidons à tester une nouvelle technologie à notre aéroport », indique Steve Maybee, vice-président de l’exploitation et de l’infrastructure à l’AIE. « Nous appuyons le développement de technologies qui contribuent à réduire les émissions de carbone, en proposant des essais sur le terrain et un environnement de laboratoire vivant. Les entreprises ont souvent du mal à trouver des occasions réelles de tester du nouvel équipement. Offrir cette occasion correspond à nos valeurs de réduction de nos émissions et à notre mandat d’appui au développement économique. »

Les batteries du véhicule lui permettront de fonctionner pendant huit à dix heures. Le véhicule est conçu pour offrir des avantages supplémentaires, notamment un nouveau système radar pour la buse de pulvérisation et un système de positionnement précis qui positionne la buse à la distance idéale des avions pour réaliser une meilleure application du liquide de dégivrage. Cela permet de réduire les pertes de chaleur. Globalement, le véhicule électrique réduit les émissions d’environ 35 tonnes d’équivalent de CO2 par an et par véhicule.

Avec la fin de la saison hivernale, l’AIE et Aero Mag examineront la performance du véhicule en vue d’une utilisation future au cours des prochaines saisons froides.