Français
broken clouds
12°C
April 27, 2022 | Hydrogen, News Releases

Airport looks to adopt hydrogen-fuelled cars for its fleet, seek partnerships
Mirai hydrogen-powered car

Français

Edmonton International Airport (EIA) plans to include hydrogen-fueled zero-emission cars in its operations fleet through a partnership with Toyota Canada that would help demonstrate and accelerate the use of hydrogen. This is part of EIA’s commitment to decarbonize transportation and drive towards net-zero. 

EIA and its partners plan to purchase Toyota Mirai hydrogen-powered fuel cell electric vehicles (FCEVs). While the details have yet to be finalized, EIA hopes to determine the number of cars coming later this year and the airport will seek additional partnerships to adopt the use of these zero-emission vehicles. EIA will also explore building a level 2 hydrogen fueling facility to enable the service and maintenance of the vehicles on-site. 

“EIA is excited to work with Toyota Canada with the goal of bringing their Mirai FCEVs into our fleet. We see EIA’s Airport City Sustainability Campus as an ecosystem that can help build the demand for hydrogen. We are committed to working with our partners to find ways to reduce emissions and we see hydrogen fuel cells to be a key technology to help achieve this goal. This will also tie-in to our work to bring hydrogen fueling stations and other technologies to our airport for the public.” 

  •  Myron Keehn, Vice President Air Service, Business Development, ESG and Government Relations, EIA 

“We commend Edmonton International Airport for considering the bold and innovative step to decarbonize their vehicle fleets using hydrogen. We believe their fleet could be yet another Canadian demonstration that FCEVs really are the perfect zero-emission solution for organizations with fleets of high-use vehicles.” 

  • Stephen Beatty, Vice President, Corporate at Toyota Canada 

At the core of the zero-emission Mirai FCEV, hydrogen from the fuel tank and air entering from the intake grille meet in the fuel cell stack. There, a chemical reaction involving the oxygen in the air and hydrogen creates electricity, powering the Mirai. In the end, its only tailpipe emission is water. EIA operates a fleet of vehicles for transportation with the Airport City Sustainability Campus and its employee operations.  

EIA has previously encouraged the use of alternative-powered vehicles at the airport. Many of the taxi vehicles that serve the airport are electric-hybrid vehicles. Going forward, EIA will seek ways for Airport City Sustainability Campus partners to adopt the use of hydrogen fuel cell electric vehicles. This support’s EIA’s goal of becoming carbon neutral under its commitment to The Climate Pledge.  

For more information on EIA’s slate of announcements on hydrogen visit flyeia.com/hydrogen 

About Edmonton International Airport
Edmonton International Airport (EIA) is a self-funded, not-for-profit corporation driving economic prosperity for the Edmonton Metropolitan Region. EIA is Canada’s fifth-busiest airport by passenger traffic and the largest major Canadian airport by land area. EIA’s Airport City Sustainability Campus is home to companies focused on tourism, entertainment, cargo logistics, manufacturing, sustainability, and technology development and commercialization. As a result, EIA generated an economic output of over $3.2 billion and supported over 26,000 jobs pre-pandemic. At its core, EIA believes equity and diversity is a strength and creating an inclusive space is both a privilege and is a fundamental responsibility. For more information, please visit: flyeia.com, follow @flyeia on Twitter, Instagram, Linkedin or Facebook. 

About Toyota Canada
Since the introduction of the Prius in 1997, Toyota has led the auto industry’s electrification revolution. The company has sold more than 19 million electrified vehicles and remains the number one seller of electrified vehicles in Canada. Toyota is aggressively working toward making its North American plants carbon neutral by 2035. Already offering a wide range of carbon-reducing hybrid electric, plug-in hybrid electric and hydrogen fuel cell electric options for Canadian consumers, Toyota plans to offer 70 different electrified models globally by 2025. This lineup will include 15 zero-emission battery electric vehicles, starting with the bZ4X which will be available in Canada this summer. 

Media Contact:
Darrell Winwood
Digital and Corporate Communications
Edmonton International Airport
587-338-4454
dwinwood@flyeia.com  

 

L’AIE fait appel à Toyota pour des véhicules électriques à pile à combustible hydrogène

L’Aéroport veut adopter des voitures qui utilisent l’hydrogène comme combustible pour son parc de véhicules et recherche des partenariats

L’Aéroport international d’Edmonton (AIE) prévoit inclure des voitures « zéro émission » à combustible hydrogène dans son parc opérationnel grâce à un partenariat avec Toyota Canada qui contribuera à démontrer et accélérer l’utilisation de l’hydrogène. Cette initiative s’inscrit dans l’engagement de l’AIE à décarboniser les transports et à atteindre la carboneutralité.

L’AIE et ses partenaires prévoient acheter des véhicules électriques à pile à combustible (VEPC) hydrogène de Toyota Mirai. Les détails n’ont pas encore été finalisés, mais l’AIE espère déterminer le nombre de voitures plus tard cette année et sera à la recherche d’autres partenariats afin d’adopter l’utilisation de ces véhicules zéro émission. L’AIE explore aussi l’idée de bâtir une installation d’avitaillement en combustible hydrogène de niveau 2 pour pouvoir faire le plein et l’entretien des véhicules sur place.

« À l’AIE, nous avons hâte de travailler avec Toyota Canada afin d’inclure ses VEPC Mirai dans notre parc. Notre vision du Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport de l’AIE est celle d’un écosystème qui peut contribuer à faire augmenter la demande en hydrogène. Nous nous sommes engagés à travailler avec nos partenaires pour trouver des moyens de réduire les émissions et nous croyons que les piles à combustible hydrogène sont une technologie clé pour l’atteinte de cet objectif. Cela s’harmonise également à notre travail qui vise à favoriser la création de stations d’avitaillement en carburant hydrogène et d’autres technologies à notre aéroport pour le public. »
– Myron Keehn, vice-président du service aérien, de la prospection de la clientèle, de l’ESG et des relations gouvernementales, AIE

« Nous félicitons l’Aéroport international d’Edmonton de compter prendre la mesure audacieuse et novatrice de décarboniser son parc de véhicules grâce à l’hydrogène. Nous croyons que son parc pourrait devenir une autre preuve canadienne que les VEPC sont une solution zéro émission idéale pour les organismes ayant des parcs de véhicules à usage intensif. »
– Stephen Beatty, vice-président, secrétaire général à Toyota Canada

Au cœur des VEPC « zéro émission » Mirai, l’hydrogène du réservoir de carburant et l’air qui entre par la grille d’entrée d’air se rencontrent dans l’assemblage de la pile à combustible. Une réaction chimique se produit entre l’oxygène de l’air et l’hydrogène pour créer de l’électricité, ce qui alimente la Mirai. À la fin, il ne reste que de l’eau comme émission d’échappement. L’AIE gère un parc de véhicules pour le transport au sein du Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport et les déplacements de ses employés.

L’AIE a déjà encouragé l’utilisation de véhicules à propulsion alternative à l’aéroport. Un grand nombre des taxis qui desservent l’aéroport sont des véhicules hybrides électriques. À l’avenir, l’AIE cherchera des moyens pour ses partenaires du Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport d’adopter l’utilisation de véhicules électriques à pile à combustible hydrogène. Cela appuie l’objectif de l’AIE, qui est d’atteindre la carboneutralité en vertu de son engagement envers The Climate Pledge.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la série d’annonces de l’AIE au sujet de l’hydrogène, consulter fr.flyeia.com/hydrogen.

Au sujet de l’Aéroport international d’Edmonton
L’Aéroport international d’Edmonton (l’« AIE ») est une société autofinancée sans but lucratif qui favorise la prospérité économique de la région métropolitaine d’Edmonton. L’AIE est le cinquième aéroport du Canada en termes de trafic de passagers et le plus grand aéroport canadien en termes de superficie. Le Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport de l’AIE accueille des entreprises axées sur le tourisme, le divertissement, la logistique du fret, la fabrication, la durabilité ainsi que le développement et la commercialisation des technologies. En conséquence, l’AIE a généré une production économique de plus de 3,2 milliards de dollars et soutenu plus de 26 000 emplois avant la pandémie. L’AIE est convaincue que l’équité et la diversité sont une force et que de créer un espace inclusif est à la fois un privilège et une responsabilité fondamentale. Pour obtenir de plus amples renseignements, consulter fr.flyeia.com ou suivre @flyeia sur Twitter, Instagram, Linkedin ou Facebook.

Au sujet de Toyota Canada
Depuis l’introduction de la Prius en 1997, Toyota a mené la révolution en matière d’électrification de l’industrie automobile. L’entreprise a vendu plus de 19 millions de véhicules électriques et reste le plus important vendeur de véhicules électriques au Canada. Toyota travaille avec acharnement afin d’atteindre la carboneutralité pour ses usines nord-américaines d’ici 2035. Bien qu’elle offre déjà aux consommateurs canadiens une vaste gamme de produits hybrides électriques à émissions de carbone réduites, de produits hybrides électriques rechargeables et de produits électriques à pile à combustible hydrogène, Toyota prévoit offrir 70 modèles différents de véhicules électriques dans le monde entier d’ici 2025. Cette offre de produits comprendra 15 véhicules électriques à batterie « zéro émission », à commencer par le modèle bZ4X qui sera offert au Canada dès cet été.

Personne-ressource pour les médias :
Darrell Winwood
Communications numériques et de l’entreprise
Aéroport international d’Edmonton
587-338-4454
dwinwood@flyeia.com