Français
overcast clouds
-15°C
November 02, 2022 | Blog, General

Français

YEG completes 47,000 square meter expansion to cargo apron.

Construction on the new 47,000 m2 cargo apron expansion at Edmonton International Airport (YEG) finished at the end of September. The expanded cargo area is equivalent to five-and-a-half CFL football fields and can hold six more widebody aircraft, such as four 747s or six 767s.

In 2021, YEG received an $18M grant from the Government of Canada under the National Trades Corridor Fund to support a $36M total expansion of cargo operations. The airport contributed the other 50 per cent of the required funding.

Next on the list is installing a new hydrant fueling system that will tie into Shell Aviation’s two new, two-million litre fuel tanks. Having the hydrant fueling system right on the cargo apron will eliminate the need for tanker trucks to move fuel to aircraft, making operations safer, more efficient and better for the environment.

YEG uses sustainable concrete and recycled materials on cargo apron

With concrete being seven per cent of global emissions today, YEG makes it a top priority to reduce carbon emissions on projects at the airport. The expanded cargo apron was constructed using sustainable concrete with CarbonCure technology in the production process. This technology injects a precise dosage of captured carbon dioxide into the concrete during mixing. When the carbon dioxide reacts with the cement, it mineralizes and becomes permanently stored in the concrete. Essentially, it converts carbon dioxide into stone.

YEG also recycled materials on the cargo apron project, including:

  • saving asphalt from the existing service road and stockpiling it for future road rehabilitation
  • using subbase and granular base from previous projects and reusing it in the pavement granular
  • saving excavated clay from the construction site and stockpiling it for future fill on other projects

Cargo demand increases at Edmonton International Airport

For the past two years, YEG saw a surge in activity from dedicated cargo operators looking for a freighter-friendly airport providing a high standard of uninterrupted service. In 2021, cargo moving through YEG set records with an almost 13 per cent increase over the pre-pandemic baseline. The increase in cargo tonnage is remarkable because passenger flights and associated belly-cargo capacity was still reduced from pre-pandemic levels. For the first half of 2022, cargo volumes have grown 20 per cent compared to the previous year, and the trajectory continues upward for the future.

Why is Edmonton International Airport an important cargo hub?

By circumpolar routes, YEG is Canada’s closest major airport to many parts of Asia. For example, the Edmonton to Beijing flight path is the shortest of any major city in North America. Also, there is only about nine minutes difference in flight time from Edmonton to Hong Kong or Shanghai compared to Vancouver. When utilizing the earth’s curvature to improve supply chain efficiencies, YEG is a strategic location to access Europe, the Middle East and Africa. It has become a significant entry point into North America or Latin America. Edmonton’s proximity and connectivity to countries around the world provide a natural advantage and facilitate opportunities for more travel, trade and strategic partnerships.

YEG is Canada’s largest airport by land mass at over 7,000 acres, with uninhibited room to grow cargo-focused infrastructure well into the future.

Learn more about cargo at Edmonton International Airport.

Cargo Apron 8

Plus d’aéronefs. Plus de fret. YEG termine l’agrandissement de 47 000 mètres carrés de l’aire de trafic.

À l’Aéroport international d’Edmonton (YEG), la construction du nouvel agrandissement de l’aire de trafic de fret de 47 000 mètres carrés s’est terminée à la fin du mois de septembre. La zone de fret agrandie équivaut à cinq terrains et demi de football de la LCF et peut accueillir six avions gros-porteurs supplémentaires, comme quatre 747 ou six 767.

En 2021, YEG a reçu une subvention de 18 millions de dollars du gouvernement du Canada en vertu du Fonds national des corridors commerciaux pour appuyer un agrandissement d’une valeur totale de 36 millions de dollars pour les activités de fret. L’aéroport a contribué l’autre moitié du financement requis.

Pour faire suite à l’agrandissement, on installera un nouveau système d’oléoprises qui sera relié aux deux réservoirs de deux millions de litres de l’entreprise Shell Aviation. La présence d’un système d’oléoprises sur l’aire de fret éliminera le besoin de camions-citernes pour transporter le carburant vers les aéronefs, ce qui rendra les activités plus sûres, plus efficaces et plus respectueuses de l’environnement.

YEG utilise du béton durable et des matériaux recyclés sur l’aire de fret

Comme le béton représente aujourd’hui sept pour cent des émissions mondiales, YEG fait de la réduction des émissions de carbone des projets de l’aéroport une priorité absolue. L’aire de fret agrandie a été construite en utilisant du béton durable au cours du processus de production, avec la technologie CarbonCure. Cette technologie permet d’injecter une dose précise de dioxyde de carbone qui sera capté dans le béton pendant le mélange. Lorsque le dioxyde de carbone réagit avec le ciment, il se minéralise et reste stocké de façon permanente dans le béton. En d’autres mots, il convertit le dioxyde de carbone en pierre.

YEG a également recyclé des matériaux au cours du projet de l’aire de fret :

  • Il a récupéré l’asphalte de la voie de service existante et l’a stocké en vue d’une future remise en état de la route.
  • Il s’est servi de la sous-base et de la base granulaire de projets précédents et l’a réutilisé dans la chaussée granulaire.
  • Il a récupéré de l’argile excavée du chantier de construction et l’a stockée en vue d’un remplissage futur pour d’autres projets.

La demande en fret augmente à l’Aéroport international d’Edmonton

Au cours des deux dernières années, YEG a connu un regain d’activité de la part d’opérateurs de fret spécialisés, à la recherche d’un aéroport favorable au fret et offrant un niveau élevé de service ininterrompu. En 2021, le fret qui a transité par YEG a établi des records avec une augmentation de près de 13 % par rapport à la base de référence pré-pandémie. L’augmentation du tonnage de fret est remarquable parce que les vols de passagers et la capacité ventrale de fret connexe étaient encore réduits par rapport aux niveaux antérieurs à la pandémie. Pour le premier semestre de 2022, les volumes de fret ont augmenté de 20 % par rapport à l’année précédente, et la tendance se poursuit à la hausse pour l’avenir.

Pourquoi l’Aéroport international d’Edmonton est-il une importante plaque tournante pour le fret?

Par les routes circumpolaires, YEG est l’aéroport canadien important le plus proche de nombreuses régions d’Asie. Par exemple, la trajectoire de vol entre Edmonton et Pékin est la plus courte de toutes les grandes villes d’Amérique du Nord. De plus, la différence de durée de vol entre Edmonton et Hong Kong ou Shanghai n’est que d’environ neuf minutes par rapport à Vancouver. En se servant de la courbure de la Terre pour améliorer l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement, YEG est un endroit stratégique pour accéder à l’Europe, au Moyen-Orient et à l’Afrique. Il est devenu un point d’entrée important en Amérique du Nord ou en Amérique latine. La proximité et la connectivité d’Edmonton avec des pays du monde entier constituent un avantage naturel et facilitent les possibilités d’accroître les voyages, le commerce et les partenariats stratégiques.

YEG est le plus grand aéroport du Canada en termes de masse terrestre; il compte plus de 7 000 acres et dispose d’une marge de manœuvre illimitée pour développer à l’avenir des infrastructures axées sur le fret.

Apprenez-en davantage sur le fret à l’Aéroport International d’Edmonton.