Français
overcast clouds
2°C
December 02, 2020 | General

Edmonton Regional Airports Authority (“Edmonton Airports”) announced today that it has commenced a process to amend and temporarily waive certain provisions under its trust indenture (the “Indenture”) governing all outstanding series of its bonds (the “Bonds”). Edmonton Airports has called for a meeting (the “Meeting”) of holders of all outstanding Bonds (“Bondholders”) and has commenced the solicitation of consents and proxies in respect of the proposed amendments to the Indenture (the “Proposed Amendments”).

The Proposed Amendments, which are described in detail in an information circular and consent solicitation statement (the “Circular”) that will be delivered to Bondholders, will relieve Edmonton Airports of its obligations to meet or satisfy various debt service coverage ratio requirements in the Indenture and its obligations to fund an operating and maintenance contingency fund. Edmonton Airports, along with the rest of the global aviation industry, is facing a severe and abrupt drop in air traffic as a result of the COVID-19 pandemic and the travel restrictions imposed in many countries around the world. Though Edmonton Airports is forecasting a significant cash flow reduction in its upcoming fiscal years, Edmonton Airports expects to meet its payment obligations under the Bonds as they come due. Edmonton Airports is seeking the Proposed Amendments out of an abundance of caution. Significant cost-saving measures have been undertaken by Edmonton Airports to help mitigate the impacts of the COVID-19 pandemic. These measures include reductions in operating expenses including downsizing its workforce, deferring planned capital expenditures to later years, and reducing the terminal footprint. The Authority has also secured an expanded credit facility to provide additional liquidity to the organization.

To address public health measures arising from the impact of COVID-19 and to limit and mitigate risks to the health and safety of communities, the Meeting will be held in a teleconference-only format at 10:00 a.m. (Edmonton time) on December 22, 2020. The record date for determining Bondholders entitled to vote and consent is November 20, 2020. To be passed at the Meeting, the extraordinary resolution in respect of the Proposed Amendments (the “Resolution”) must be approved by: (i) the affirmative vote of Bondholders representing at least 66⅔% of the principal amount of outstanding Bonds present or represented by proxy at the Meeting, voting together as a class (the “Class Approval”) and the affirmative vote or written consent of Bondholders holding at least 66⅔% of the principal amount of all outstanding Bonds of each series of Bonds; or (ii) the written consent of Bondholders holding at least 66⅔% of the principal amount of all outstanding Bonds and the written consent of Bondholders holding at least 66⅔% of the principal amount of each series of Bonds (the “Series Approval”). The Indenture also provides that the Resolution, in respect of the Class Approval, may be passed by the written consent of Bondholders holding at least 66⅔% of the principal amount of all outstanding Bonds. If: (i) Bondholders, together as a class, representing not less than 66⅔% of the principal amount of all outstanding Bonds as of the Record Date; and (ii) Bondholders of each series, representing not less than 66⅔% of the principal amount of all outstanding Bonds of such series as of the Record Date, have delivered valid proxy and consent forms in favour of the Resolution by 10:00 a.m. (Edmonton time) on December 18, 2020 (the “Cut-Off Time”) (and have not validly revoked such proxy and consent forms), the Resolution will be passed by the written consent of the Bondholders and the Meeting will be cancelled. As more fully set out in the Circular, holders of the Series A Bonds of Edmonton Airports (the “Series A Bonds”) who submit a valid proxy and consent form prior to the Cut-Off Time or vote by proxy at the Meeting (if a Meeting is held at all) will receive a voting fee subject to certain conditions being satisfied.

The holder of the Series B Pledged Bonds of Edmonton Airports (the “Series B Pledged Bonds”) has entered into a support agreement pursuant to which it has agreed, subject to the terms contained therein, to vote and consent in favour of the Proposed Amendments. The holder of the Series C Pledged Bonds of Edmonton Airports (the “Series C Pledged Bonds”) has delivered a resolution, subject to the terms contained therein, approving the Proposed Amendments. Holders of the Series B Pledged Bonds and the Series C Pledged Bonds have waived, and will not receive, any voting fee.

During the applicable period in respect of which the Proposed Amendments are effective, Edmonton Airports also intends to, as part of its quarterly reporting to the Trustee (on behalf of Bondholders), notify the Trustee if Edmonton Airports’ borrowing availability under its operating and revolving credit facilities (excluding availability under its Alberta Capital Finance Authority credit facility 2, which is available for purposes of redeeming or purchasing for cancellation the Series A Bonds and the Series B Pledged Bonds) at the end of such fiscal quarter is below $70 million.

McCarthy Tétrault LLP is acting as legal advisor to Edmonton Airports. D.F. King Canada is acting as solicitation agent and Computershare Trust Company of Canada is acting as tabulation and paying agent in connection with the Meeting and consent solicitation. Bondholders are urged to carefully read the Circular and related materials for additional information with respect to the Proposed Amendments, as well as further instructions and deadlines.

About Edmonton International Airport
Edmonton International Airport (“EIA”) is a self-funded, not-for-profit corporation whose mandate is to drive economic prosperity for the Edmonton Metropolitan Region. EIA is Canada’s fifth-busiest airport by passenger traffic and the largest major Canadian airport by land area. EIA offers non-stop connections to destinations across Canada, the US, Mexico, the Caribbean and Europe. EIA is a major economic driver, with an economic output of over $3.2 billion, supporting over 26,000 jobs. EIA’s Airport City propels new jobs, tourism and economic diversification – and creates a destination in and around EIA, featuring entertainment, e-commerce, retail, hospitality, cargo/logistics, biopharma, light manufacturing, and many other industries. EIA is focused on digital strategy to ensure it becomes the airport of the future.

Forward-Looking Information

This news release contains forward-looking information. Forward-looking information relates to statements concerning current expectations or beliefs and can be identified by words such as “may,” “will,” “should,” “expect,” “plan,” “anticipate,” “believe” and “intend”. Although Edmonton Airports believes that the expectations and assumptions on which such forward-looking information are based are reasonable, undue reliance should not be placed on the forward-looking information because Edmonton Airports can give no assurance that they will prove to be correct. Forward-looking statements are subject to various risks and uncertainties which could cause actual results to differ materially from the anticipated results or expectations expressed in this news release. Bondholders are urged to carefully read the Circular for additional information with respect to forward-looking information, including the uncertainties and risk related there to.

Contact for Bondholders

Bondholders who have questions or need assistance should contact D.F. King Canada by phone at 1-800-243-5194 (toll free North America) or 1-416-682-3825 (collect outside North America) or by email at inquiries@dfking.com.

***

Edmonton Regional Airports Authority amorce un processus de sollicitation de consentement visant ses obligations

Edmonton Regional Airports Authority (« Edmonton Airports ») a annoncé aujourd’hui l’amorce d’un processus en vue de modifier certaines dispositions et de déroger à certaines dispositions de son acte de fiducie (l’« acte ») qui régit la totalité de sa série d’obligations en circulation (les « obligations »). À cet effet, Edmonton Airports a convoqué les détenteurs de toutes les obligations en circulation (« détenteurs d’obligations ») à une assemblée (l’« assemblée ») et a procédé à la sollicitation de consentements et de procurations vis-à-vis des modifications proposées à l’acte (les « modifications proposées »).

Les modifications proposées, qui sont décrites en détail dans la circulaire d’information et la déclaration de sollicitation de consentements (la « circulaire ») devant être remise aux détenteurs d’obligations, auront pour effet de dispenser Edmonton Airports de ses obligations de satisfaire à différentes exigences relatives au ratio de couverture du service de la dette propres à l’acte et à ses obligations de financer un fonds de prévoyance d’exploitation et d’entretien. Edmonton Airports, tout comme le reste du secteur aéronautique mondial, fait face à une baisse radicale et soudaine de la circulation aérienne par suite de la pandémie de COVID-19 et des restrictions imposées aux déplacements dans bien des pays du monde entier. Malgré l’importance de la réduction des flux de trésorerie prévue par Edmonton Airports pour les prochains exercices financiers, l’organisme s’attend tout de même à pouvoir satisfaire à ses obligations de paiement en vertu des obligations lorsqu’elles arriveront à échéance. Edmonton Airports sollicite les modifications proposées par souci de prudence. Afin de contribuer à l’atténuation des impacts de la pandémie de COVID-19, Edmonton Airports a pris d’importantes mesures de réduction des coûts, notamment la réduction des frais d’exploitation et de ses effectifs, le report des dépenses prévues en immobilisations à des années ultérieures et l’atténuation de l’empreinte de l’aérogare. L’organisme a pour sa part obtenu une facilité de crédit accrue afin d’apporter davantage de liquidité à l’organisme.

Dans le respect des mesures de santé publique issues de l’impact de la COVID-19 et afin de limiter et d’atténuer les risques pour la santé et la sécurité des communautés, l’assemblée aura lieu sous forme de téléconférence seulement le 22 décembre 2020, à compter de 10 h (heure d’Edmonton). Le 20 novembre 2020 est la date de clôture des registres pour déterminer les détenteurs d’obligations habilités à voter et à donner leur consentement. Pour qu’elle soit adoptée en assemblée, la résolution extraordinaire (la « résolution ») relative aux modifications proposées doit être approuvée par : (i) le vote affirmatif des détenteurs d’obligations représentant au moins 66 2/3 % du montant principal des obligations en circulation présents ou représentés par procuration à l’assemblée, votant ensemble en tant que catégorie (l’« approbation par catégorie ») et le vote affirmatif ou le consentement écrit des détenteurs d’obligations détenant au moins 66 2/3 % du montant principal de toutes les obligations en circulation de chaque série d’obligations; ou (ii) le consentement écrit des détenteurs d’obligations détenant au moins 66 2/3 % du montant principal de toutes les obligations en circulation et le consentement écrit des détenteurs d’obligations détenant au moins 66 2/3 % du montant principal de chaque série d’obligations (l’« approbation par série »). L’acte prévoit aussi que la résolution relative à l’approbation par catégorie peut être adoptée par le consentement écrit des détenteurs d’au moins 66 2/3 % du montant en principal de toutes les obligations en circulation. Si : (i) les détenteurs d’obligations, pris ensemble en une catégorie, représentant au moins 66 2/3 % du montant en principal de toutes les obligations en circulation à la date de clôture des registres; et (ii) les détenteurs d’obligations de chaque série, représentant au moins 66 2/3 % du montant en principal de toutes les obligations en circulation de ladite série à la date de clôture des registres, ont livré des formulaires de procuration et de consentement valides en faveur de la résolution au plus tard le 18 décembre 2020 à 10 h (heure d’Edmonton) (l’« heure limite ») (et qu’ils n’ont pas révoqué de façon valide lesdits formulaires de procuration et de consentement), la résolution sera adoptée par consentement écrit des détenteurs d’obligations, auquel cas l’assemblée sera annulée. Comme on l’expose plus en détail dans la circulaire, les détenteurs d’obligations de série A d’Edmonton Airports (les « obligations de la série A ») qui soumettent un formulaire de procuration et de consentement valide avant l’heure limite ou qui votent par procuration à l’assemblée (si elle a lieu) toucheront des honoraires de vote, sous réserve de la satisfaction de certains critères.

Le détenteur des obligations de cautionnement de la série B d’Edmonton Airports (les « obligations de cautionnement de la série B ») a conclu un accord de soutien en vertu duquel il a accepté, sous réserve des conditions qui y sont contenues, de voter et de consentir en faveur des modifications proposées. Le détenteur des obligations de cautionnement de la série C d’Edmonton Airports (les « obligations de cautionnement de la série C ») a soumis une résolution par laquelle il approuve, sous réserve des conditions qui y sont contenues, les modifications proposées. Les détenteurs d’obligations de cautionnement de la série B et de la série C ont renoncé aux honoraires de vote et n’en recevront pas.

Pendant la période en question en ce qui a trait aux modifications proposées, les Edmonton Airports a également l’intention, dans le cadre de son rapport trimestriel au fiduciaire (au nom des détenteurs d’obligations), d’informer le fiduciaire si la disponibilité d’emprunt d’Edmonton Airports, au titre de ses facilités de crédit d’exploitation et renouvelable (à l’exclusion de la disponibilité au titre de la facilité de crédit 2 de l’Alberta Capital Finance Authority, qui est disponible aux fins de rachat ou d’achat pour annulation des obligations de série A et des obligations de cautionnement de série B) à la fin de ce trimestre financier est inférieure à 70 millions de dollars.

McCarthy Tétrault LLP agit comme conseiller juridique auprès d’Edmonton Airports. D.F. King Canada agit comme agent de sollicitation et la société Computershare Trust Company of Canada agit comme agent payeur et de tabulation en lien avec l’assemblée et le processus de sollicitation de consentements. On recommande fortement aux détenteurs d’obligations de bien lire la circulaire et les documents connexes pour se renseigner davantage sur les modifications proposées ainsi que sur les autres consignes et dates limites.

Au sujet de l’Aéroport international d’Edmonton
L’Aéroport international d’Edmonton (l’« AIE ») est une société autofinancée sans but lucratif dont le mandat est de favoriser la prospérité économique de la région métropolitaine d’Edmonton. L’AIE est le cinquième aéroport du Canada en termes de trafic de passagers et le plus grand aéroport canadien en termes de superficie. L’AIE offre des liaisons sans escale vers des destinations au Canada, aux États-Unis, au Mexique, dans les Caraïbes et en Europe. L’AIE est un moteur économique important qui a été témoin d’une production économique de plus de 3,2 milliards de dollars qui a soutenu plus de 26 000 emplois. La Cité de l’aéroport de l’AIE favorise la création d’emplois, le tourisme et la diversification économique, et crée une destination dans l’AIE et ses environs, avec des activités de divertissement, de commerce électronique, de vente au détail, d’hôtellerie, de fret et de logistique, de biopharmacie, de fabrication légère et de nombreuses autres industries. L’AIE se concentre sur une stratégie numérique pour faire en sorte de devenir l’aéroport de l’avenir.

Information prospective
Le présent communiqué renferme de l’information prospective. L’information prospective se reconnaît habituellement à l’emploi de termes comme « s’attendre à », « envisager », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de » et d’autres expressions de même nature, ainsi qu’à l’emploi du futur ou du conditionnel. Bien qu’Edmonton Airports estime que les attentes et les hypothèses sur lesquelles reposent cette information prospective est raisonnable, il convient de ne pas se fier indûment à cette information prospective car Edmonton Airports ne peut garantir qu’elle se révélera exacte. Les déclarations prospectives font l’objet de divers risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats anticipés ou des attentes exprimées dans le présent communiqué. Les détenteurs d’obligations sont invités à lire attentivement la circulaire pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l’information prospective, y compris les incertitudes et les risques connexes.

Personne-ressource pour les détenteurs d’obligations
Les détenteurs d’obligations qui ont des questions ou qui cherchent à obtenir de l’aide sont priés de communiquer avec D.F. King Canada par téléphone au 1-800-243-5194 (sans frais en Amérique du Nord) ou au 1-416-682-3825 (frais virés à l’extérieur de l’Amérique du Nord) ou par courriel à l’adresse inquiries@dfking.com.