Français
broken clouds
14°C
April 27, 2022 | Hydrogen, News Releases

Multiple agreements signed with global companies to generate hydrogen demand and use airport as testing location for new clean technologies  

Français

Edmonton International Airport (EIA) is committing to using its ecosystem and ESG leadership role to become a major driver of demand for hydrogen fuel and to open the airport as a new home for piloting emerging hydrogen technologies.    

As part of the Canadian Hydrogen Convention held in Edmonton, EIA is announcing several new agreements with several multi-national and Canadian companies. These include agreements with global giants such as Mitsui and Toyota, multiple Canadian and Alberta companies, and an investment agency of the Government of Japan. Combined, these agreements will position EIA as a significant driver of demand for hydrogen fuel and supporting the growth of the Edmonton Hydrogen Hub.  

“Today is an unbelievable day for our airport and region. We believe in a sustainable future, a future where technology and emerging energies will help us achieve carbon neutral status in the coming years. Beyond that, our Airport City Sustainability Campus can help create demand for hydrogen and offer real-world testing scenarios which will encourage private investment in the Edmonton Metro Region’s hydrogen industry.” 

  • Tom Ruth, President and CEO, Edmonton International Airport 

 “Edmonton International Airport is a key transportation hub and a pivotal economic engine, not just for our city but for all of Western Canada. It is a leader in driving demand for hydrogen technologies, helping to make Edmonton a leader in the growing hydrogen economy. Our Government is committed to unlocking Edmonton’s hydrogen potential, and we look forward to working with EIA and other partners to capitalize on this opportunity for the region and ensure that the evolution of energy leaves no one behind.”

  • Hon. Randy Boissonnault, Minister of Tourism and Associate Minister of Finance  

“The transportation sector presents a huge opportunity for decarbonisation, and hydrogen can be at the forefront of those efforts. I’m pleased to see Edmonton International Airport and their partners stepping up to explore how we can use Alberta’s many resources to make that happen. Each one of these MOUs represents more jobs, economic activity, and diversification for our province.”

  • Dale Nally, Associate Minister of Natural Gas and Electricity, Government of Alberta 

“Edmonton International Airport (EIA) is Canada’s innovation airport. EIA and the partners they are bringing together are proving that net-zero can be achieved and can become a catalyst for growth. The announcements today are a further proof point that the world is watching, and better yet investing in EIA’s vision for the future. Well done.”

  • Malcolm Bruce, CEO, Edmonton Global 

 Examples of some of the technology that are planned for testing at EIA include: 

  • Hydrogen-powered shuttle buses for passengers 
  • Industrial-vehicle hydrogen fuel conversions  
  • Developing hydrogen fueling stations for public access 
  • Further exploration about using hydrogen fuel in aviation  

The testing work and development of the technologies will begin at multiple points this year and into 2023 and beyond depending on the scope of the work and the various partners involved. There are no impacts to passengers or flights with these investments and testing programs and there will be no additional costs for passengers related to any of these agreements or programs.  

“EIA has a proven track record of driving economic prosperity in a sustainable way. We believe hydrogen will be a key technology for our airport and the aviation industry to decarbonize and reduce emissions. We are very excited to work with local and international partners to build the growing hydrogen economy in the Edmonton Metro Region, using our Airport City Sustainability Campus as a magnet to attract investment, create jobs and stimulate economic growth.”

  • Myron Keehn, Vice President of Air Service, Business Development, ESG and Government Relations, EIA 

EIA’s commitment to hydrogen reflects its values towards environmental, social and governance work. In 2021, EIA became the world’s first airport to sign The Climate Pledge and opened a new cogeneration electricity facility that is lowering the airport’s carbon emissions. Construction will start this year on Airport City Solar, the largest solar farm at an airport in the world, at 627 acres. Combined with the new slate of hydrogen agreements, EIA is supporting private investment attraction, job creation, and economic development for the Edmonton Metropolitan Region.  

For full details on all announcements and further information on EIA’s hydrogen work visit flyeia.com/hydrogen 

About Edmonton International Airport 
Edmonton International Airport (EIA) is a self-funded, not-for-profit corporation driving economic prosperity for the Edmonton Metropolitan Region. EIA is Canada’s fifth-busiest airport by passenger traffic and the largest major Canadian airport by land area. EIA’s Airport City Sustainability Campus is home to companies focused on tourism, entertainment, cargo logistics, manufacturing, sustainability, and technology development and commercialization. As a result, EIA generated an economic output of over $3.2 billion and supported over 26,000 jobs pre-pandemic. At its core, EIA believes equity and diversity is a strength and creating an inclusive space is both a privilege and is a fundamental responsibility. For more information, please visit: flyeia.com, follow @flyeia on Twitter, Instagram, Linkedin or Facebook. 

Media Contact: 
Darrell Winwood
EIA Corporate and Digital Communications
587-338-4454
dwinwood@flyeia.com  

L’Aéroport international d’Edmonton prend l’initiative pour mener le développement de l’hydrogène

On signe plusieurs ententes avec des entreprises mondiales pour générer une demande en hydrogène et utiliser l’aéroport comme lieu d’essai de nouvelles technologies propres

L’Aéroport international d’Edmonton (AIE) s’engage à avoir recours à son écosystème et à son rôle de chef de file en matière d’ESG pour devenir un important moteur de la demande en hydrogène comme combustible et pour faire de l’aéroport un nouveau lieu d’essai des nouvelles technologies de l’hydrogène.

À l’occasion de la Convention canadienne sur l’hydrogène qui a lieu à Edmonton, l’AIE annonce plusieurs nouvelles ententes avec plusieurs entreprises multinationales et canadiennes. Il s’agit notamment d’ententes avec des géants mondiaux comme Mitsui et Toyota, de multiples entreprises canadiennes et albertaines ainsi qu’une agence d’investissement du gouvernement du Japon. Ensemble, ces ententes permettront à l’AIE de se positionner comme important moteur de la demande en hydrogène comme combustible et d’appuyer la croissance du Centre d’hydrogène d’Edmonton.

« C’est une journée incroyable pour notre aéroport et notre région, aujourd’hui. Nous croyons en un avenir durable, un avenir dans lequel la technologie et les énergies émergentes nous aideront à atteindre la carboneutralité dans les années à venir. À part cela, notre Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport peut aider à créer une demande en hydrogène et offrir des scénarios d’essai en situation réelle qui encourageront les investissements privés dans l’industrie de l’hydrogène de la région métropolitaine d’Edmonton. »

  • Tom Ruth, président et chef de la direction, Aéroport international d’Edmonton

« L’Aéroport international d’Edmonton est une plaque tournante du transport et un moteur économique essentiel, non seulement pour notre ville, mais aussi pour tout l’Ouest canadien. C’est un chef de file dans la stimulation de la demande en technologies de l’hydrogène, ce qui contribue à faire d’Edmonton un chef de file dans l’économie croissante de l’hydrogène. Notre gouvernement s’est engagé à libérer le potentiel de l’hydrogène à Edmonton, et nous avons hâte de travailler avec l’AIE et d’autres partenaires pour tirer parti de cette possibilité pour la région et faire en sorte que l’évolution de l’énergie ne laisse personne de côté. »

  • L’honorable Randy Boissonnault, ministre du Tourisme et ministre associé des Finances

« Le secteur des transports présente une énorme occasion de décarbonisation, et l’hydrogène peut être à l’avant-garde de ces efforts. Je suis heureux de voir que l’Aéroport international d’Edmonton et ses partenaires se mobilisent pour étudier comment nous pouvons utiliser les nombreuses ressources de l’Alberta pour y parvenir. Chacun de ces protocoles d’entente représente plus d’emplois, d’activité économique et de diversification pour notre Province. »

  • Dale Nally, ministre associé du Gaz naturel et de l’Électricité, gouvernement de l’Alberta

« L’Aéroport international d’Edmonton (AIE) est l’aéroport de l’innovation au Canada. L’AIE et les partenaires qu’elle réunit prouvent qu’il est possible d’atteindre la carboneutralité et de devenir catalyseur de croissance. Les annonces faites aujourd’hui sont une preuve supplémentaire que le monde observe et, surtout, investit dans la vision de l’AIE pour l’avenir. Bravo! »

  • Malcom Bruce, chef de la direction, Edmonton Global

Voici quelques exemples de technologies qui seront testées à l’AIE :

  • Navettes de transport de passagers fonctionnant à l’hydrogène
  • Conversion de véhicules industriels à l’hydrogène
  • Développement de stations d’avitaillement en hydrogène pour le public
  • Exploration plus poussée de l’utilisation de l’hydrogène dans le domaine de l’aviation

Les essais et le développement des technologies commenceront à plusieurs moments cette année, puis en 2023 et par la suite, en fonction de la portée des travaux et des différents partenaires impliqués. Ces investissements et programmes d’essai n’ont aucune incidence sur les passagers ou les vols, et les passagers n’auront à débourser aucuns frais supplémentaires en raison de ces ententes ou programmes.

« L’AIE a fait ses preuves lorsqu’il s’agit de stimuler de manière durable la prospérité économique. Nous pensons que l’hydrogène sera une technologie clé pour notre aéroport et l’industrie de l’aviation, et ce, afin de décarboniser et de réduire les émissions. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de travailler avec des partenaires locaux et internationaux pour développer l’économie de l’hydrogène en pleine croissance dans la région métropolitaine d’Edmonton, et ce, en ayant recours à notre Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport comme aimant pour attirer les investissements, créer des emplois et stimuler la croissance économique. »

  • Myron Keehn, vice-président du service aérien, de la prospection de la clientèle, de l’ESG et des relations gouvernementales, AIE

L’engagement de l’AIE envers l’hydrogène reflète ses valeurs envers les efforts environnementaux, sociaux et de gouvernance. En 2021, l’AIE est devenu le premier aéroport au monde à signer The Climate Pledge et a ouvert une nouvelle installation de cogénération d’électricité qui permet de réduire les émissions de carbone de l’aéroport. La construction Parc solaire de la Cité de l’aéroport, le plus grand parc solaire aéroportuaire au monde, d’une superficie de 627 acres, commencera cette année. Avec la nouvelle série d’ententes sur l’hydrogène, l’AIE encourage l’attraction d’investissements privés, la création d’emplois et le développement économique de la région métropolitaine d’Edmonton.

Pour obtenir de plus amples détails sur toutes les annonces et de plus amples renseignements sur le travail de l’AIE dans le domaine de l’hydrogène, consulter fr.flyeia.com/hydrogen.

Au sujet de l’Aéroport international d’Edmonton
L’Aéroport international d’Edmonton (l’« AIE ») est une société autofinancée sans but lucratif qui favorise la prospérité économique de la région métropolitaine d’Edmonton. L’AIE est le cinquième aéroport du Canada en termes de trafic de passagers et le plus grand aéroport canadien en termes de superficie. Le Campus de durabilité de la Cité de l’aéroport de l’AIE accueille des entreprises axées sur le tourisme, le divertissement, la logistique du fret, la fabrication, la durabilité ainsi que le développement et la commercialisation des technologies. En conséquence, l’AIE a généré une production économique de plus de 3,2 milliards de dollars et soutenu plus de 26 000 emplois avant la pandémie. L’AIE est convaincue que l’équité et la diversité sont une force et que de créer un espace inclusif est à la fois un privilège et une responsabilité fondamentale. Pour obtenir de plus amples renseignements, consulter fr.flyeia.com ou suivre @flyeia sur Twitter, Instagram, Linkedin ou Facebook.

Personne-ressource pour les médias :
Darrell Winwood
Communications numériques et de l’entreprise, AIE
587-338-4454
dwinwood@flyeia.com