Français
mist
17°C
February 24, 2021 | Blog

Cargo announcement graphic

(French follows below)
Edmonton International Airport (EIA) will undergo a significant expansion to its cargo operations, bringing new job creation opportunities as well as critical transportation capacity for exports and imports to drive our region’s recovery and growth. 
 

The Government of Canada announced today, that EIA will receive an $18M grant under the National Trades Corridor Fund to support a $36M total expansion of cargo operations. EIA will contribute the other 50 per cent of the required funding. This project will expand the cargo-area apron, allowing the airport to accommodate more planes at one time for loading and unloading. EIA will also install a new hydrant fueling system specific for cargo refueling needs, replacing the truck-based fueling system increasing safety and how fast refueling can be done. Finally, the airport’s Fresh Cargo Centre, the cold-storage area, will be expanded in order to facilitate increased good movement. Construction of these projects will support roughly 360 direct jobs and more jobs will be created through ongoing operations supported by the project. 

“Our cargo operations have grown immensely in the past five years, especially during this pandemic, and we urgently need to expand to position the Edmonton Metropolitan Region as a major cargo hub. By investing in expanding our cargo capacity, our air pipelines, we’re well positioned for more flights, more jobs, more investment to benefit everyone,” said Myron Keehn, Vice-President of Air Service and Business Development.  

EIA’s cargo operations were critical for the Edmonton region in 2020. Last year, the Airport and its cargo partners handled 46,000 metric tons of cargo, a 7.5 per cent increase from 2019. This included medical PPE supplies as well as increases in e-commerce. These flights involve multiple private companies based at the airport who provide loading, unloading and freight forwarding services. Each flight supports private-sector jobs and helps attract investment. EIA is the only airport in Canada with the globally recognized CEIV Pharma certification from the International Air Transport Association. This means we meet the highest standards in the world for handling temperature-sensitive cargo such as agriculture and food products as well as pharmaceutical and medical cargo.

“The Edmonton Metropolitan Region and EIA is Canada’s closest major airport to Asia by circumpolar routes. This region has the potential to become a major entry point for all North America. International cargo logistics and transportation provides tremendous value and jobs. Our northern location is a significant strategic advantage and This investment is a major boost to create long-term opportunities for both exports and imports,” said Malcolm Bruce, CEO of Edmonton Global. 

Specifically, the cargo expansion project will include: 

  • Expansion of the primary cargo apron area by 47,000 square metres, enough for two more widebody cargo planes or five in total at the same time. That’s equal to five-and-a-half CFL football fields in expansion. A new connection from the runway to the apron will also be constructed.  
  • A new hydrant system that will tie into the two, two-million litre Shell Aviation Fuel tanks. This means faster and more efficient refueling and less trucks on the apron to increase safety.  
  • Expansion of the cold storage cargo capacity by 1,400 square metres. This will increase EIA’s cold storage area to nearly 2,000 square metres total.  

The transportation, logistics industry in the Edmonton Metropolitan Region supports between 63,000 and 73,000 jobs. From 2014 to 2018, EIA recorded a 25-times increase in international overseas exports from its facilities. The entire Edmonton region is a foreign trade zone operating as Port Alberta. EIA’s enhanced cargo capabilities will further strengthen the region’s international competitiveness for attracting businesses looking for a North American base to develop and manufacture products to meet global demand. 

Design work for the project is now underway with construction to start late in 2021 as weather allows and last for two years.  

 

L’expansion des activités de fret aura de grands avantages pour la région

Cargo announcement graphic French

L’Aéroport international d’Edmonton (EIA) connaîtra une expansion importante de ses activités de fret, ce qui créera de nouvelles occasions d’emploi et une capacité de transport essentielle pour les exportations et les importations afin de favoriser la reprise et la croissance de la région.

Le 24 février 2021, le gouvernement du Canada a annoncé que l’AIE recevra une subvention de 18 millions de dollars en vertu du Fonds national des corridors commerciaux pour appuyer une expansion des activités de fret d’une valeur totale de 36 millions de dollars. L’AIE contribuera l’autre moitié du financement requis. Ce projet permettra d’agrandir l’aire de trafic de la zone de fret, ce qui permettra à l’aéroport d’accueillir plus d’avions en même temps pour le chargement et le déchargement. L’AIE installera également un nouveau système d’avitaillement en carburant par oléoprises spécifique pour les besoins du fret, et ce, pour remplacer le système d’avitaillement par camion, ce qui augmentera la sécurité et la rapidité de l’avitaillement. Enfin, le Fresh Cargo Centre de l’aéroport, soit la zone d’entreposage frigorifique, sera agrandi afin de permettre une meilleure circulation des produits. La construction de ces projets permettra de soutenir environ 360 emplois directs et d’autres emplois seront créés grâce aux activités en cours soutenues par le projet.

« Nos activités de fret ont connu une croissance considérable au cours des cinq dernières années, en particulier pendant cette pandémie, et nous devons de toute urgence prendre de l’expansion pour positionner la région métropolitaine d’Edmonton comme importante plaque tournante du fret. En investissant pour développer notre capacité de fret, nos corridors aériens, nous sommes bien placés pour augmenter le nombre de vols et d’emplois ainsi que les investissements au profit de tous », a déclaré Myron Keehn, vice-président des services aériens et de la prospection de clientèle.

Les activités de fret de l’AIE ont été essentielles pour la région d’Edmonton en 2020. L’année dernière, l’aéroport et ses partenaires de fret ont traité 46 000 tonnes de fret, soit une augmentation de 7,5 % par rapport à 2019. Cela comprenait des fournitures médicales en ÉPI ainsi qu’une augmentation du commerce électronique. Ces vols impliquent de multiples entreprises privées basées à l’aéroport qui fournissent des services de chargement, de déchargement et de transit du fret. Chaque vol soutient des emplois du secteur privé et contribue à attirer les investissements. L’AIE est le seul aéroport au Canada à posséder la certification CEIV Pharma, reconnue dans le monde entier, de l’Association du transport aérien international. Cela signifie qu’il satisfait aux normes les plus élevées au monde pour la manutention de fret sensible à la température, comme les produits agricoles et alimentaires ainsi que le fret pharmaceutique et médical.

« L’AIE de la région métropolitaine d’Edmonton est l’aéroport canadien principal le plus proche de l’Asie par les trajets circumpolaires. La région a le potentiel de devenir un point d’entrée majeur pour toute l’Amérique du Nord. La logistique et le transport internationaux de fret offrent une valeur et des emplois considérables. Notre emplacement dans le nord constitue un avantage stratégique important et cet investissement constitue un important apport pour créer des occasions à long terme, tant pour les exportations que pour les importations », a déclaré Malcolm Bruce, chef de la direction d’Edmonton Global.

Plus précisément, le projet d’expansion des activités de fret comprendra :

  • l’ajout de 47 000 mètres carrés à l’aire de trafic principale, soit une surface suffisante pour accueillir deux autres avions cargo à large fuselage ou cinq au total en même temps. Cela équivaut à cinq terrains de football et demi de la CFL comme agrandissement.
  • la construction d’une nouvelle liaison entre la piste et l’aire de trafic.
  • un nouveau système d’oléoprises qui sera relié aux deux réservoirs de deux millions de litres de l’entreprise Shell Aviation. Cela signifie un avitaillement en carburant plus rapide et plus efficace et moins de camions sur l’aire de trafic pour accroître la sécurité.
  • l’ajout de 1 400 mètres carrés en capacité de stockage des marchandises réfrigérées. Cela portera la surface de l’entrepôt frigorifique de l’AIE à près de 2 000 mètres carrés au total.

L’industrie du transport et de la logistique dans la région métropolitaine d’Edmonton soutient entre 63 000 et 73 000 emplois. De 2014 à 2018, les exportations internationales à l’étranger à partir des installations de l’AIE ont augmenté de 25 fois. Toute la région d’Edmonton est une zone de commerce extérieur qui opère sous le nom de Port Alberta. Les capacités accrues de l’AIE en matière de fret renforceront encore la compétitivité internationale de la région pour attirer les entreprises qui cherchent une base nord-américaine pour élaborer et fabriquer des produits qui satisfont à la demande mondiale.

Les travaux de conception du projet sont actuellement en cours, la construction devant commencer à la fin de 2021, si les conditions météorologiques le permettent, et durer deux ans.